Les sept sages aux quatre coins de la Suisse

Le président de la Confédération Ignazio Cassis va célébrer lundi le 1er août avec un tour de Suisse en train. Ce voyage le conduira de son Tessin natal à Lausanne, où il découvrira Plateforme 10, le nouveau quartier des arts.

Lampions et drapeaux suisses seront de rigueur pour la fête nationale ce lundi (image d'illustration). © KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Pour le 175e anniversaire des chemins de fer suisses, Ignazio Cassis partira de Lugano (TI) à bord d'un train spécial. Il s'arrêtera à Kronau (ZH) pour un brunch à la ferme puis à Granges (SO) et Yverdon (VD) avant de finir son périple à Lausanne.

Le président y visitera les trois nouveaux musées de Plateforme 10 avant de gagner le bord du lac, à Ouchy, pour la cérémonie officielle. Quant au public, il pourra accéder gratuitement au pôle muséal.

Marathon fédéral

Les autres ministres sillonneront eux aussi la Suisse. Guy Parmelin prendra un brunch à Oberwald (VS) avant de se rendre à Sessa (TI). Après Lucerne dimanche, Alain Berset se rendra à Stein-am-Rhein (SH) puis à Bellerive (VD), au bord du lac de Morat. Karin Keller-Sutter prendra la parole au Moléson (FR) et Viola Amherd à Winterthour (ZH).

Après Saas-Balen (VS) dimanche, Simmonetta Sommaruga sera lundi soir à Fribourg alors qu'Ueli Maurer mènera un marathon qui le conduira de Dietlikon (ZH) à Marbachegg (LU) en passant par Neunkirch (SH).

La guerre en Ukraine et la crise énergétique et les pénuries qu'elle provoque devraient être largement évoquées. Dimanche, Alain Berset, Simonetta Sommaruga et Ignazio Cassis avaient appelé le pays à retrouver la culture du dialogue et son esprit pionnier tout en défendant ses valeurs.

Les lutteurs en exemple

A près d'un mois de la fête fédérale de lutte suisse de Pratteln (BS), la discipline sera à l'honneur au Grütli. Selon les organisateurs, les lutteurs peuvent être un exemple pour la société: ils se battent selon des règles claires et équitables et, à l'issue du combat, le vainqueur essuie la sciure des épaules du vaincu.

La Société suisse d'utilité publique (SSUP) a placé la fête sous le mot d'ordre: "la lutte pacifique". Des démonstrations de lutte suisse sont prévues et les anciens rois de la lutte Silvio Rüfenacht et Noldi Ehrensberger prendront la parole.

Des brunchs dans 280 fermes

Au total, 280 exploitations organisent le traditionnel brunch à la ferme. Six d'entre elles invitent la population à déguster leurs produits depuis 30 ans.

L'an dernier, l'événement avait attiré quelque 70'000 visiteurs, selon les organisations de paysans. Le format avait été réduit d'un tiers en raison du coronavirus. Avant la pandémie, le brunch du 1er août avait attiré environ 150'000 visiteurs.

ATS
...